mercoledì, settembre 27, 2006

"Est-ce possible qu'une ville aussi sale, aussi turbulente ait une âme aussi grasse, aussi bonne, aussi chaude ?"
Tahar Ben Jelloun

Turbulente, le mot est faible ! J'ai l'impression que tout les clichés sur l'Italie viennent d'ici : le linge qui pend aux fenêtres, les mamies sur leur chaise devant leur porte, les tables installées à même le trottoir pour jouer aux cartes, les enfants sur des mini-vespa, des icônes religieuses couvertes de fleurs dans les coins des rues ... Les feux et les panneaux de circulation ne sont ici que du mobilier urbain et on voit passer des familles entières sur leur mobylette (sans casque) devant des carabinieri impassibles.

Pour ceux qui l'auraient remarqué, on ne dit pas il blog del marion mais il blog di marion. Je me trompe tout le temps et ça fait beaucoup rire certains, alors bon tant pis je ne changerais pas l'adresse de mon blog. (j'écris en tout petit, jai honte)

martedì, settembre 26, 2006

un appartamento

ça y est c'est sur j'ai un appart !! déménagement prévu demain en fin d'aprem :)

Alors nous sommes 6, deux anglaises, un allemand et une allemande, une grecque et moi ! l'auberge espagnole :)

J'ai oublié le nom de la rue mais en gros nous sommes à meme pas 10 min de la fac à pied, en plein centre-ville. La rue est très jolie, assez typique du vieux naples, assez populaire. Cela dit nous sommes à 100 m du cours Umberto 1er, l'une des grandes artères de la ville, donc a priori c'est plutot calme. Je crois que j'ai trouvé exactement ce que je voulais ! L'appart est assez vieux mais pas trop crade, lumineux, on a un joli balcon et les fenetres donnent sur des ptites cours super jolies. Le bonheur quoi ! Il reste à découvrir les défauts cachés, comme par exemple l'eau qui coule sous les fenetres quand il pleut comme chez Floraine lol

J'ai bien rigolé avec mes colocs, on a l'air d'etre tous dans le meme état d'esprit donc on verra bien ce que ça va donner. En tout cas on a décidé de parler italien à la maison et non pas anglais. Je crois que mon anglais va quand meme s'améliorer cette année, et pourquoi pas mon allemand ? héhé je vois peut-etre un peu les choses en grand, italiano è molto importante !

lunedì, settembre 25, 2006

première journée .. épuisante

J'ai couru dans tout les sens ! C'est l'avantage de visiter des apparts, ça permet de bien découvrir la ville. J'en ai vu plein, des trucs qui puent l'humidité et qui sont bien crados. Les vieux quartiers ont beaucoup de charme, mais bon si c'est pour ne plus sortir de chez toi à partir de 8h du soir bon ...

d'ailleurs ou que tu sois dans la ville, il est impensable pour une fille de rentrer seule le soir, et c'est pas de la parano c'est les italiens qui te raccompagnent quoiqu'il arrive. "è pericoloso !" (c'est dangereux)
Bon finalement j'en ai vu un qui m'a bien plu, mais rien de sur. On verra :) (d'appart, pas d'italien !)

Sinon impossible d'acheter un portable sans passeport, et si j'étais une dangereuse terroriste ? C'est bien connu, méfiez vous des Erasmus ! Coralie, la coloc de Floraine, va le faire pour moi, je ne peux rien faire avec ma ridicule carte d'identité.
Mais après ce petit truc qui m'a un peu énervée, jsuis allée faire des photos d'identité. Ici on va chez le photographe qui te prend devant un drap avec un tout ptit appareil numérique et qui te propose un caffè pendant que l'impression se fait.

Sinon j'ai vu un vieux tout seul dans sa boutique vide qui jouait de la trompette en attendant d'éventuels clients, une roue qui roulait toute seule au milieu de la circulation (véridique. une roue de secours jpense), j'ai failli mourir à chaque fois que j'ai osé traverser une rue, j'ai discuté avec un vendeur de rue qui a réussi à me vendre un parapluie (oh ça va jme suis pas encore fait rouler : 1 euro !), j'ai visité la fac, rencontré tout plein de gens de tout les pays au Point de rencontre Erasmus et provoqué un grand débat dans le tram en demandant mon chemin (Quel est le meilleur trajet ?)

En fin de compte un très bon début. Je suis certaine que la vie ici va me plaire, c'est vraiment ce que j'aime : du bruit, de l'animation, des gens qui t'adressent la parole spontanément. Et que la ville est belle !

Sur ce j'éteins l'ordi, il y a de l'orage il faut donc éponger sous les fenetres qui ferment mal !

primo post !

voilou me voilà napolitaine pour un peu moins d'un an !

Jme sentais un peu paumée en arrivant à la gare de Naples ! Heureusement Floraine, chez qui j'habite en attendant de trouver un appart, est venue me chercher. Le temps de se reposer un peu, de manger un bout, et nous voilà reparties piazza nuove, LA place ou se retrouvent les napolitains le soir. Comme me l'explique Michele, le coloc de Floraine (qui habite aussi avec une grenobloise), les bars ici n'ouvrent vraiment que vers octobre, l'été on sort dans la rue. On prend une bière à l'épicerie et on discute un peu avec tout le monde. Nous les françaises, on est un peu l'attraction, moi un peu plus que les autres qui sont là depuis 2 semaines maintenant. C'est plutot bien, du coup je parle avec tout plein d'italiens. Enfin ... disons que je communique !

couchée à 3h du matin pour me réveiller à 8h, hé oui il s'agit maintenant de m'inscire à fac, d'acheter un portable italien et surtout de trouver un appart.

Pas encore de photos, j'ose pas trop emporter mon bel appareil dans la rue pour l'instant, mais ça va venir !