lunedì, ottobre 30, 2006

una storsa

Vendredi soir, concert place San Giovanni Maggiore : quand j'ai vu arriver les musiciens j'ai cru etre revenue en France ! Accordéon, clarinette, banjo .. On a dansé une bonne partie de la nuit sur la place pavée, et mon pied a glissé sur les pavés .. Verdict : entorse, crème, repos. Moi qui avait finalement choisi d'aller à Procida samedi au lieu de suivre Floraine à Rome, j'ai passé mon week-end à la maison. Mais ma mésaventure a ses bon cotés ! J'ai pu travailler ma conjugaison italienne, et surtout expérimenter le temps d'un week-end la vie de casalinga (femme au foyer). Fare le pulizie (ménage), Guardare la tele .. Passer des heures assise sur le balcon à observer la rue : façades colorées, gamins qui jouent au foot et qui font éclater des pétards sous les pieds des passants (la semaine dernière ils ont allumé un feu de camp au milieu de la place sous le regard placide des carabineri de passage), linge qui pend, mammas qui nettoient leurs vitres la 5ème fois de la journée et qui s'interpellent en dialecte très fort, musique italienne (il me semble avoir déja donné mon opinion sur ce genre de chose ..) .. Les poubelles qui s'amoncellent au milieu de la place et qui dégagent une odeur tenace, mais aussi les relents de caffè, de cuisine, de lessive .. Un spectacle permanent pour l'étrangère que je suis !
Mais ça va déja mieux, aujourd'hui j'ai pu boitiller jusqu'au cybercafé ! Mais pas de grandes sorties avant une ou deux semaines .. :(

balade dans les quartiers espagnols

Après le caffè au Mexico, piazza Dante, c'est parti pour une balade dans le quartier espagnol : entre la Via Roma, ou plutot Via Toledo, mais les napolitains n'appellent jamais les rues par leurs vrais noms .. Pareil pour les arrets de metro. Pas facile quand on te donne RDV à une station qui n'existe pas sur le plan ! Merci Raffaele .. Donc je disais, le quartier espagnol : entre la Via Roma et le sommet de la colline, le Vomero, Sant'Elmo et san Martino. Un peu les pentes de la Croix-Rousse ! (OK j'arrete les comparaisons .. mais voilà je
suis une croix-roussienne dans l'ame, et ma place colbert me manque un peu ;)
ça ressemble aussi au quartier en dessous de Capodimonte (voir post "Via Capodimonte"). C'est un endroit agréable pour flaner, malgré sa mauvaise réputation. C'est en effet la partie "la plus dangereuse de Naples", et je veux bien croire que la nuit tombée il vaut mieux rester Via Roma ! Ce n'est pas du tout touristique, contrairement au centre historique où j'habite. La preuve en est que nous avons du redescendre pour trouver un endroit où manger.



Façades colorées

Terrasse (Jardin ?) dans une ruelle


Et celle-là, juste parce que ça fait plaisir de voir un papy faire bronzette en slip un 25 octobre en allant en cours ! Parce que j'ai mes cours d'italien Via Parthénope, au bord de la mer, et quand le ciel est clair on voit Capri de la fenetre ..

mercoledì, ottobre 25, 2006

la casa mia

allora .. la casa mia .. il y aurait beaucoup de choses à dire, étant donné qu'il se passe toujours quelque chose chez nous, entre les tests culinaires de Jette, les coktails de Lucas, les cheveux de Rebecca et les séances discothèque dans la cuisine avec la musique à fond !
J'aime beaucoup mes colocs, vu qu'on est tous en Erasmus on est tous dans le meme état d'esprit. J'ai plus d'affinités avec certains, c'est sur (surtout Jette ! C'est ma copine de galère ça y est), et parfois nos 2 anglaises m'énervent un peu à ne pas faire d'effort pour changer de langue (on parle beaucoup anglais chez nous), mais dans l'ensemble je crois que j'aurais pu difficilement trouver mieux. L'appart en lui-meme est vraiment bien, malgré les papiers peints désespérement seventies ! Mais on a un salon et chacun a sa propre chambre, ce qui est plutot rare à Naples. En général les étudiants ont des chambres doubles, et la salle commune c'est la cuisine !

Ma chambre


il polpo !! acheté sur le marché aux poissons place Garibaldi. C'était bon mais je soupçonne le poissonnier de vendre du poisson congelé hum

Un peu de bière beaucoup de pluie (ou le contraire ? :) nous sommes rentrés en courant : me voilà dans la salle de bain qui me prend dans le miroir.


Séance coiffure et pédicure : on prend soin de moi ici. Merci Philippine pour la coupe et Marie pour les ongles bleus ! :)

Et très bientot en exclusivité, des photos de mes colocs ..

lunedì, ottobre 23, 2006

Sorrento


Samedi, après-midi à Sorrento : une petite ville au bout du golfe de Naples, à 1h30 de train (ou plutot de RER) de Naples. C'est ici qu'Ulysse aurait échappé aux Sirènes en se bouchant les oreilles avec de la cire ! L'une d'elles, Parthénope, est morte dans la baie c'est pourquoi Naples est la cité Parthénopéenne. C'est le début de la cote Amalfitaine, et c'est très très joli malgré le temps maussade. Nous avons quand meme pu profiter de quelques percées de soleil .. C'est assez touristique, meme hors saison (surtout des retraités anglais), le bord de mer est plein de luxueux hotels accrochés à la falaise. Mais cela n'enlève rien au charme de l'endroit à mon avis ! Surtout le port ..

Photos sombres encore une fois .. Ma dove è il sole ? :(



Et pour finir, une photo pour Camille : j'ai croisé un cousin italien de Moka endormi sur des filets de peche sur le port ..

mercoledì, ottobre 18, 2006

Europe !

Pour la première fois de ma vie, je me sens à le fois française et européenne !
Française d'abord, parce que le fait d'etre dans un pays étranger me fait ressentir encore plus mon appartenance à mon pays. Je me sens meme fière d'etre française, et je ne parle pas d'un patriotisme à la con ! ça veut dire quelque chose dans la tete des gens, et c'est souvent positif : les Lumières, la Révolution .. la mode, la cuisine ! Zidane .. Vous me direz qu'il y a une grosse part de clichés, mais c'est quand meme vrai !
Ensuite européenne ! Ce mot n'a jamais eu grande signification pour moi, l'expression Communauté Européenne m'évoquait plutot une énorme administration sans aucun contact avec les citoyens ..
Et cette année je rencontre des jeunes qui viennent de toute l'Europe (au sens large .. Il y a quelques turcs), quand je rentre chez moi j'entends 4 langues différentes, je parle 3 langues différentes chez moi (anglais allemand et italien), je vais à des soirées erasmus toutes les semaines .. Le mot communauté commence vraiment à avoir du sens : il existe une réelle communauté Erasmus. Les soirées où je vais sont complètement cosmopolites, on ne sait jamais dans quelle langue les gens vont se parler :) Evidemment, il y a eu des regroupements par pays, je connais tout les français, les espagnols sortent souvent en groupe ect ect .. mais cela n'empeche vraiment pas les gens de se mélanger. Il existe une certaine solidarité, on est un peu tous dans la meme galère face à la désorganisation de l'université par exemple :)
Une année Erasmus, pour l'ouverture d'esprit que cela implique, devrait etre obligatoire dans le cursus de tout étudiant ! Ce sont des programmes comme celui-là qui feront que les gens s'intéresseront à l'Europe, se sentiront concernés, et, j'espère, prendont un peu plus les choses en main.
J'ai l'impression que mon esprit se remplit comme jamais, j'ai appris plus de choses en un mois qu'en un an à Lyon. Chaque jour mon envie de voyager augmente un peu plus !
Enfin je ne voudrais pas donner l'impression que nous restons dans notre sphère d'étudiants étrangers, je rencontre aussi beaucoup d'italiens. Simplement le fait de partir à l'étranger dans le cadre d'un programme comme Erasmus permet aussi d'en voir un peu plus ..


Sans vouloir faire de la pub, le film "L'auberge espagnole", qui n'est pas un GRAND film je vous l'accorde, est en vérité très vrai et montre exactement ce que c'est qu'une année Erasmus : découverte d'une langue et d'une culture mais aussi galère à l'université, fete tout le temps, rencontre avec des gens de tout les pays, rapprochement automatique avec les français rencontrés sur place .. le film va à cent à l'heure, mais mon année aussi va à cent à l'heure ! Déja un mois ..

En parlant de cosmopolisme, je suis en train de lire un bouquin de Stephan Zweig (l'auteur du Joueur d'Echec) qui s'appelle Le monde d'hier et qui décrit l'Europe entre le début du siècle et la seconde guerre mondiale. Zweig a passé sa vie à voyager, il a rencontré les plus grands artistes de l'époque et a mené une vie réellement cosmopolite. A lire :)

commentaires, commentaires ! Mes statistiques me disent que j'ai pas mal de visites, alors laissez moi un message : qu'en pensez vous ?


lunedì, ottobre 16, 2006

petit post gourmand

Je voulais visiter toutes les églises de Naples comme un écrivain Français dont j'ai oublié le nom, mais on en dénombre 144 qui pour la plupart n'ouvrent que quelques fois par an .. je me contente donc d'observer les centaines de petits autels dans les rues. Il faudrait vraiment que je parle de la religion, c'est quelque chose de tellement omniprésent ici, et de la saleté aussi, des poubelles qui brulent, de la mafia, de tout plein de choses encore, mais le véritable objet de ce post est .. la nourriture ! Mon défi à moi sera de tester toutes les patisseries napolitaines et de trouver la pasticceria qui fait les meilleures sfogliete de la ville ! (Il s'agit d'un feuilleté fourré à la crème) Pour l'instant la meilleure se trouve spaccanapoli : la sfoglieta est tout simplement parfaite : craquante sur le dessus, moelleuse à l'intérieur, cuite et dorée à point, la crème onctueuse et goutue, tout ça pour un tout petit euro. J'adore cette ville !
Sinon l'università n'a pas de resto U, elle a simplement des accords avec des petits restaurants un peu partout. Je peux donc manger en ville avec ma carte de cantine : pizza, pasta, macDo, j'ai le choix. Le meilleur plan : un espèce de self service qui sert des plats cuisinés, le menu change tout les jours. On a le droit aux antipasti, aux pasta et au fruit : poivrons, tomates ou petits poulpes marinés, salades et bien sur une infinie variété de pates.
Je vous jure que je suis pas prete de revenir en France ! Meme si un petit saucisson, hum ..
On boit du vino frezzante, blanc ou rouge, à peine sucré et pétillant.
Je crois n'avoir jamais mangé de tomates aussi bonnes : elles sont toutes petites et on les achète chez des petits primeurs qui ne payent pas de mine. Pas de grand magasin, en tout cas pas en centre ville, à la rigueur quelques di per di (nos Casinos) : ici on fait la tournée des petits negozi : le crémier, le boucher, le primeur .. Les commerçants ne sont pas toujours extremement sympathiques, ça dépend. En bas de chez moi le bonhomme est assis au fond de sa boutique et ne bouge jamais : il montre du doigt ses produits et vous laisse le soin de peser, sa caisse devant lui ! Mais il me met toujours quelques feuilles de basilic dans le sac quand je lui prends des tomates :)
Sur ce je vous quitte pour rejoindre Floraine en terrasse Piazza San Domenico Maggiore, leurs sfogliete sont honnetes mais je vais opter pour le baba je pense ..

Posillipo

De gauche à droite, Coralie, Magali et Jette
Nous n'avons pas pu aller au Vésuve comme ce qui était prévu dimanche pour cause de mauvais temps, nous avons donc opté pour la découverte du Posillipo, de ses luxueuses villas et du célèbre parc Virgiliano. Cette colline qui surplombe la mer est un lieu de villégiature pour les riches depuis l'Antiquité : après les villas romaines, les palais anglais, de superbes plages (payantes) et une tonne de restaurants spécialisés dans le poisson. On a failli craquer et manger du calamar à 4h de l'après-midi, malheureusement les prix nous ont vite dissuadés ! :(
La colline en elle-meme est sans grand interet particulier à mon avis, si ce n'est pour voir des piscines, des jardins et des palais de toutes les tailles.


Bon c'est joli, mais le parc Virgiliano est beaucoup plus sympa ! Un parc comme il en existe partout, avec Snack-Bar et jeux pour enfants, sauf que celui-ci se trouve au sommet d'une falaise qui borde la mer et offre un point de vue (moins impressionant que du Castel Sant'Elmo quand meme) : Un petit avant-gout de ce que doit etre la cote amalfitaine ! Désolé pour la qualité des photos, mais c'est beaucoup plus difficile d'en faire des belles quand il fait mauvais ..


sabato, ottobre 14, 2006

Via Capodimonte



Quelques photos du quartier en dessous du parc de Capodimonte. J'ai beaucoup pensé à vous, amis croix-roussiens, en montant ces petites ruelles et ces petits escaliers :) Il est rigolo ce coin, c'est tout pentu et y'a une espèce de falaise avec des garages creusés dedans, et plein de maisons les unes au dessus des autres.




Je rajoute un lien à droite : j'ai créé une galerie sur Aolphotos avec toutes les photos. Je continue à mettre les plus réussies sur le blog, le reste je le met dans la galerie.

Capodimonte

Petite excursion à Capodimonte .. Un palais royal voulu par Charles de Bourbon pour en faire un musée. C'est aujourd'hui un musée national très connu qui abrite de riches collections.

http://www.realcasadiborbone.it/fra/archiviostorico/capodimonte.htm << un peu d'histoire :)

Le parc est immense et surplombe la ville, c'est vraiment un endroit très agréable. Un peu comme notre parc de la tete d'or, mais avec beaucoup moins de monde et en plus ... royal :) Entre le palais tout rouge et les palmiers, on s'attendrait presque à voir arriver des maharadjahs enturbannés sur des éléphants !

On a passé l'après-midi à jouer à des jeux débiles dans l'herbe, c'était vraiment cool ! J'ai appris plein de vocabulaire en jouant au jeu des associations (on dit un mot, le suivant en dit un autre en rapport avec le premier ect ..) héhé

Jette contente d'etre là ... :D



De gauche à droite : Jette, Floraine et Magali

Debout sur le bord : Coralie. On voit pas sa grimace, trop sombre, dommage elle était bien réussie !

lunedì, ottobre 09, 2006

Castel Sant'Elmo

Le chateau Sant'Elmo, en forme d'étoile à 6 branches, se trouve sur la colline du Vomero, juste en dessus de la chartreuse de San Martino (où se trouve une fresque qui représente la Grande Chartreuse, celle qui se trouve en France, donc qui représente en quelque sorte la Ruchère .. ) il surplombe la ville et offre le meilleur panorama de la ville et de la mer qui soit. C'est magnifique par grand beau temps.
(La première photo, la vue aérienne, n'est évidemment pas de moi .. )


A gauche, Spaccanapoli, littéralement La rue qui divise Naples. Au premier plan tout à droite, la Charteuse de San Martino.

On voit bien Spaccanapoli. Le batiment au toit vert est Santa Chiara, sur la Piazza del Gesù où se trouve aussi la Guglia dell'Immacolata, une colonne ornée de statues, ainsi qu'une église du meme nom où on rend un culte au Dr Moscato, un saint du XXème siècle qui guérit les malades. J'habite un peu plus loin derrière Santa Chiara.


De l'autre coté de Sant'Elmo, les quartiers les plus riches de Naples (avec la colline du Vomero). L'architecture y est complètement différente, les rues y sont larges et les palais innombrables. On se sent plus en sécurité : moins de Vespas, de bruit, de gens qui vous dévisagent. Cela dit ces quartiers ont beaucoup moins de charme ! On aperçoit Capri au loin, et au fond à droite la colline du Posillipo avec ses plages payantes, ses somptueuses villas mais aussi le parc Virgiliano, un havre de paix avec une vue magnifique sur la baie de Naples d'un coté et la baie de Pozzuoli de l'autre. Je dois dire qu'en fin de semaine je commence à rechercher ce genre d'endroits, j'ai choisi de vivre dans le quartier le plus animé, le plus populaire, le plus fatiguant. Circuler dans la rue c'est un peu comme jouer à un jeu vidéo : éviter les obstacles sans laisser détourner son attention par tout ce qui se passe autour. Je pense à ma mère qui se balade toujours le nez en l'air et la tete ailleurs (hé oui maman hihi tu me vois jamais quand je te croise dans la rue), ici il est préférable de se concentrer un peu ! :)

Foot


" Qui reposa la Francia
Per se per i suoi"
Ici repose la France
Pour elle et pour les siens
Avec une belle photo du coup de boule de Zidane ! "Ah tu es française ! Mais pourquoi ce coup de boule ?" .. ou alors on me chante "I campioni del mondo lalalala" ou "Zidane il a tapé, Zidane il a tapé" C'est pas le bon moment pour venir en Italie, les Français, moi je vous le dit ! On se fait tout le temps charrier à cause de ça, meme par nos profs ! Je commence à lui en vouloir sérieusement, moi, à Zizou. Ici la coupe du monde n'est toujours pas terminée. J'ai vu une publicité pour un scooter : "Votre prochain coup de tete, avec une photo de Zidane" lol
Et pendant la notte bianca, on s'est retrouvées 3 françaises au milieu de la piazza del plebiscito (la plus grande place de Naples) avec peut-etre 5000 ou 6000 italiens qui chantaient des chants de supporters.
Partout dans la ville il ya des tags "Mastiffs", ce sont les tifosi (supporters) de Naples.
FORZA NAPOLIIIII :)

sabato, ottobre 07, 2006

i vicinati (les voisins)

Alors ... Commençons par Luigi, un beau male vetu d'un magnifique T-Shirt noir "Latin Lover"! Le pauvre il n'en peut plus, 5 étudiantes viennent de s'installer au dessus de chez lui, il faut le comprendre ! En fait il est .. un peu fou. Pas complètement parce qu'on peut parler avec lui sans problème, mais suffisamment pour ne pas pouvoir vivre seul, je pense. Comme dit Becky : "He may be a real latin lover, but something's missing !"
Il est amoureux d'elle parce qu'elle est blonde :D Il vit avec sa famille en dessous de chez nous. Nous sommes les seuls "jeunes" de l'immeuble (voire du quartier), ici il n'y a que des familles. Et des familles entières, c'est-à-dire mémé pépé maman papa et enfants de 5 à 25 ans, l'activité favorite de tous les membres féminins étant le ménage. Ces femmes doivent passer 5 heures par jour à étendre le linge, ou alors elles font semblent pour nous observer, je ne sais pas. En tout cas les vitres sont lavées tous les jours et le sol 2 fois par jour.
Le schéma est très simple : les femmes au ménage et à la cuisine, les hommes au travail et les enfants dans la rue, tout le monde se retrouvant le soir devant la télévision. Il faut dire que j'habite dans un quartier très très populaire, cela ne doit pas etre comme ça partout. Je pense que nous intriguons pas mal nos voisines.
Nous étendons notre linge sur notre balcon et évidemment, il a fallu que Mariantina laisse tomber une petite culotte .. Du coup j'ai attrapé un balai et j'ai essayé de la récupérer. Toutes les femmes sont sorties sur leurs terrasses ou leurs balcons en me prodiguant moulte conseils et encouragements tandis que je tenais mon balai avec au bout la culotte de Mariantina !! Mamma mia je me suis rarement sentie aussi stupide. Le point positif est qu'on a pu lier conversation avec nos voisines hihi :)

giovedì, ottobre 05, 2006

la cucina di napoli

voilà je viens de relire le post de Ginette sur la cuisine andalouse, je me dois donc de parler de nourriture. En plus j'ai réalisé que c'était une question récurrente dans les mails que je reçois : "Alors ? les pizzas ?"
Eh bien ouiiiiiiiiiii je mange des pizzas, des pastas, de la mozarella dans tout les sens et des glaces ! Les spécialités patissières napolitaines sont excellentes (des ptits feuilletés fourrés, je n'ai pas encore réussi à déterminer avec quoi), on peut manger un plat de pates dans un restaurant pour quelques euros et il y a des pizzerias partout. Ils font aussi tout plein de fritures avec tout et n'importequoi ( des spaguettis panés et frits .. pourquoi pas ?).
Bon je dois avouer que ce n'est ABSOLUMENT PAS équilibré et qu'il ya beaucoup de petites boutiques crados qui vendent des beignets très suspects. Seulement moi hier j'ai mangé une gelati 3 boules à Gambrinus, LA gelateria de Naples, Piazzia del plebiscito :)
Le caffè est incroyable, meme si j'ai du mal à m'habituer à le boire debout au comptoir en 30 secondes.
J'arrive quand meme à bien manger en cuisinant chez moi, parce qu'on trouve vraiment des bons produits, en particulier des légumes et des millions de fromages ( la ricotta par exemple). Ce n'est pas trop le cas de mes colocs, hé oui j'habite avec des anglaises et des allemands qui mangent des trucs abominables et qui font réchauffer le caffè :(
Mais je m'en vais les éduquer moi, j'ai des supers bouquins de cuisine (merci d'ailleurs ça va m'etre très utile) et ce soir je fais un gratin dauphinois et une mousse au chocolat !!



Voilà j'ai complètement raté mon gratin dauphinois, il était absolument pas crémeux, ma grand-mère serait tombée dans les pommes si elle avait vu ça. (non non ce n'est pas de la faute de mon livre de cuisine c'est de la mienne . Impossible de trouver de la crème liquide j'ai donc opté pour la crème épaisse) Mes colocs ont trouvé ça super bon, ils ont tout mangé .. Comme quoi il suffit de dire aux gens que c'est de la cuisine française. Par contre la mousse au chocolat était très bonne :)

mercoledì, ottobre 04, 2006

la lingua

Voilà, j'ai eu mon premier cours, Filosofia politica. Capisco NIENTE ! Mais alors rien du tout.
je suis complètement à la rue, tellement que ça en devient drole. Mes voisins étaient tous morts de rire .. Mais ils m'ont dit que pour eux aussi c'était difficile de suivre et de prendre des notes en meme temps, que le prof parlait super vite. Et il fallait que je tombe sur ce genre de prof pour mon premier cours !
Pourtant j'étais pas mécontente de moi en ce qui concerne la langue. Je comprends presque tout ce qu'on me dit et j'arrive à faire des petites phrases pas trop compliquées. J'ai acheté une méthode, meme si j'apprends plus quand je sors. ça m'aide quand meme pas mal niveau grammaire ! Le vocabulaire ça vient tout seul par contre. Bref je continue de faire des gaffes linguistiques ("ahh je suis vraiment trop chaude je vais enlever mon pull" :) et à faire rire les gens, mais il parait que l'accent français c'est joli alors ...

lunedì, ottobre 02, 2006

rions un brin


Je ne résiste pas à l'envie de mette une photo de ces espèces de petits camions sur 3 pattes qu'on voit partout ici, héhé je les adore :) Par contre y'en a marre des scooters ! On ne peut jamais marcher tranquillement, il y en a vraiment partout. La balade de dimanche à Procida était très reposante pour ça. Je comprends que les napolitains aient besoin de s'éloigner un peu de leur ville de temps en temps ..

Sinon je cummules les gaffes : jvoulais dire que j'avais acheté mes clopes à l'aéroport en duty free, et je ne sais pas ce qui m'a pris j'ai dit tutti frutti ! Du coup les italiens m'appellent tous tutti frutti. Bon pourquoi pas c'est mignon comme surnom non ?
Et en voulant commander un Ice Tea sur une terrasse je me suis retrouvée avec un Earl Grey ma foi pas mauvais que j'ai bu sans oser dire que j'avais commandé un thé froid ...
Et comme dit Lucas : " Marion ! Say something stupid !"

Procida

Dimanche, excursion à Procida. C'est la première ile que je visite, il parait que c'est la plus belle. Elle est beaucoup moins connue que ses voisines Capri et Ischia mais vraiment .. ça vaut la peine d'y aller. C'est incroyablement beau, on dirait un décor de film, c'est presque trop pittoresque ! Et quel bonheur que de se baigner dans une eau à 20°C un 1er octobre :)


Le port d'arrivée de bateaux en provenance de Naples ou d'Ischia


La spiaggia :)

et enfin la Marina Coricella, où ont été tournés "Le facteur" et certaines scènes du "talentueux Mr Ripley", pour les cinéphiles.

hihi je dédicace ce post à Vincent qui m'a envoyé un message hier : " A Naples aussi c'est le début de l'hiver ?" alors que je me tournais et retournais dans mon lit sans arriver à dormir à cause de la chaleur ..

mes colocs







Sur notre balcon, de gauche à droite : Mariantina (Grèce), Jetta (Henrietta, Allemagne), Coralie (France), Vee (Verity, Angleterre). A part Coralie ce sont toutes mes colocs.


A Procida, de gauche a droite, Jetta, Vee, Mariantina, une copine aux anglaises dont je ne me rapelle plus le nom, Rebecca (Angleterre) et Lucas (Allemagne), le seul mec de l'appart.

Notre rue ..


Et enfin la cour intérieure, de l'autre coté. Vous remarquerez la dame en chemise de nuit sur sa terrasse. Ce qui n'apparait pas, et c'est bien dommage, c'est la MAGNIFIQUE musique italienne dont nous font profiter ces dames. Eros Ramazzoti à coté, c'est un ptit joueur.