giovedì, novembre 16, 2006

Naples la violente ?

Je suis tombée par hasard sur un journal français, et j'ai découvert que Naples avait fait la Une de Libé ! Malheureusement pour de mauvaises raisons .. Alors pour ceux qui s'inquiètent pour moi ( ça me plait de penser qu'il y a des gens qui s'inquiètent pour moi), deux-trois précisions.

Primo Naples est bel et bien une ville dangereuse. On ne rentre pas seul le soir, on ne prend pas de sac à main, on ne prend ni sa carte bleue ni sa carte d'identité tant qu'on peut l'éviter, et on essaye d'avoir toujours 10 ou 15 euros sur soi pour contenter un éventuel agresseur. On évite certaines rues, certains quartiers (j'avoue que meme en journée, la Sanita, je n'irai pas toute seule). Si c'est possible, on se fait raccompagner en voiture, ou on dort sur place, ou on rentre à plusieurs (quand je dis plusieurs c'est pas moins de 5). Cela dit, je pense qu'en respectant toujours ces règles il n'arrive rien. Les fois où j'ai voulu rentrer quand meme pour dormir dans mon lit, j'ai toujours eu des problèmes. Des petits problèmes, mais qui vont font comprendre qu'il y a une chance sur 2 pour que cela finisse mal : toutes les voitures s'arretent, une bouteille explose à un mètre de moi, ou encore une voiture qui s'arrete, un mec en sort et essaie de tirer le sac d'une amie .. Du coup maintenant je fais attention, comme tout le monde, comme les napolitains.

Secondo : le début d'une nouvelle guerre des clans ? Effectivement il ya eu 13 morts en moins de 10 jours à Naples, Prodi et divers ministres sont descendus et ont multiplié les déclarations, le nombre de policiers a triplé, on voit passer de plus en plus souvent des hélicoptères qui survolent la ville. Il parait que Prodi a envisagé d'envoyer l'armée ! Visiblement dans certains quartiers il y a eu des affrontements entre les forces de l'ordre et les habitants qui protègent les leurs.
Cela dit, cela ne me concerne pas. J'habite dans le centre historique, le quartier le plus sillomé par les carabinieri qui l'ont "pacifié". Les endroits vraiment dangereux sont ceux du Nord de la ville, Scampia ou Secondigliano. En France on appellerait ça des cités, à la différence près qu'elles appartiennent à la commune de Naples. J'y suis passée plusieurs fois en bus, et pour rien au monde je n'aurais voulu descendre ! J'ai lu dans le journal que 25% des familles de la région vivent sous le seuil de pauvreté : une crise sociale, une crise économique qui relancent les activités mafieuses. Dans le meme temps, l'aggravation de la crise et le nombre important de familles, de parrains, de clans, font que la Camorra relache son emprise et que les guerres recommencent. Pour certains, c'est aussi "l'amnistie Prodi" votée il y a quelque mois, la remise en liberté de plusieurs milliers de mafieux, qui redonne un sentiment d'impunité aux clans.

C'est cela aussi Naples : c'est pauvre, c'est sale, c'est violent, c'est chaotique. Comme me disait Thierry : "On se demande comment ils vont s'en sortir, c'est pas fini pour eux", et c'est exactement l'impression que j'ai. J'ai croisé quelques fois des stands d'associations anti-Camorra Via Roma, mais j'ai aussi vu un homme les mains autour du coup d'un vendeur de rue en plein sur le cours Umberto, l'une des plus grandes avenues de la ville, sans que personne ne se retourne ! C'est la règle : tete basse.

Mais comme je n'ai pas encore tout à fait intégré les familles mafieuses, les guerres ne me touchent pas ! Nous restons de petits étudiants erasmus à 100 lieux de tout ça.

et un article sur le blog du papa ...

4 commenti:

Camille ha detto...

Pour le dernier paragraphe :
ouf !

Anonimo ha detto...

cià moi c'est tomà

moi je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, ok Napoli a certain quartier difficile come la Sanità ( la d'où je viens...bref)mais tu sais c'est parce-que tu n'est pas napolitaine, et les napolitains le voient, tu es leur petite victime favorite pck ils savent que les touristes sont facilement impréssionables. Ce n'est pas pire ke la region parissiene (93...). Ca m'énerve ca, les gens disent ca tout simplement pck ils savent qu'il y a la mafia, alors que la mafia en a rien a faire de vous, les touristes, au contraire vous leurs rapporté de l'argent, alors vous faire partir est loin d'être leur but.
bref moi napoli, ca reste mes meilleurs souvenirs, et toi aussi tu pourrais en avoir des beau, si tu ne resté pas sur la position que tu as et que tu la voyais d'un autre oiel.
( desolé pour les fautes, ca ,ne fais pas longtemps que je parle francais)
baci

cià

marion ha detto...

d'abord bravo pour ton français !

ensuite Naples dont aussi partie de mes meilleurs souvenirs ! Mais tu peux comprendre que ce soit difficile pour un étranger. je ne reste pas sur mes positions, au contraire .. Visiblement tu n'as lu que ce post, mais partout sur ce blog je dis à quel point j'aime cette ville ! ça ne m'empeche pas d'être consciente des problèmes qu'il y a ..

Anonimo ha detto...

moi ossi je sui de napoli ,sa fai 3 ans ke jsui en france, g fui napoli car g reçu des menaces de mort et si je partai pa je risker de mourir , jabiter ds le quartier de scampia en perifie, ce nete pa facile tt les jour, ms g su mabituer a cet environnemen,tt le monde en france dise ke napoli a sal reputation, ms c pckil ne sont pa aler , ormi les quartiers difficile, il y a dotre truk bien laba,et moi g veçu dtrè bon momen , malgrè tt...!!