lunedì, febbraio 12, 2007

Puglia - 1er jour

1er jour : Troia - Monte Sant’Angelo - Vieste - Barletta - Trani

Dimanche 4 Janvier 8h30 : On va chercher notre petite Peugeot chez Europcar et c’est parti ! Nous sortons de l’agglomération napolitaine, nous voici bientôt en pleine campagne.


Nous traversons la Campanie en direction des Pouilles : de la mer Tyrrhénienne (la nôtre !) à la mer Adriatique, toutes filles de la Méditerranée. 1ère étape : Troia, une petite ville blanche perchée sur sa colline. C’est l’heure de sortie de la messe, les familles sont de sortie. Il fait très froid !

La cathédrale de Troia : romane d’influence byzantine, très belle



Une oretta plus tard nous arrivons à Manfredonia, porte d’entrée vers le parc naturel du Gargano. Une petite route dans la montagne au dessus de la mer et de la plaine du Tavoliere qui s’étend jusqu’à Bari et nous voilà à Monte Sant’Angelo. Impression d’étrangeté en pénétrant dans ce village : les rues sont complètement désertes, exception faite d’un groupe de cochons en train de farfouiller la terre sur le bord de la route !


Le froid et le vent sont tels que, en vraies aventurières, nous pique-niquons dans la voiture ! Magali et moi sortons tout de même faire un tour et nous réfugions dans une crypte pour échapper aux flocons de neige. L’archange Saint Michel serait apparu ici, c’est un lieu de pèlerinage. Nous croisons enfin des êtres humains autour de la basilique construite autour de la grotte miraculeuse. Au détour des ruelles désertes nous tombons sur une petite église byzantine remplie de fresques représentant le saint. C’est un peu bizarre, ça sent l’humidité, c’est sombre, et le temps tourne à la tempête. Des enfants hurlent comme des loups, nous ne sommes pas les seules à sentir une ambiance lugubre ! Nous reprenons la route après le caffè.



La route qui redescend sur la côte est fantastique, et nous profitons de quelques éclaircies pour admirer le paysage de terrasses plantées d'oliviers qui descendent jusqu'à la mer. Plus nous avançons vers Vieste, plus nous nous enfonçons dans le parc, plus le paysage est sauvage et plus la mer est déchaînée ! Le guide indique que le coin est plein de grottes marines à découvrir à bateau, mmh on reviendra un jour où le temps sera plus clément ..


Des petits bouts de plage sous les falaises ...



J'ai bien cru qu'elles allaient s'envoler !



"Mmmh j'ai presque pas froid !"



Un arrêt à la testa di Gargano, une tour de guet avec une vue sur la côte jusqu'à Vieste - la baia San Felice - et sur l'architiello, l'arche découpée dans la roche



Arrivée à Vieste pour le thé dans un bon vieux café mémé.


Ou plutôt le chocolat chaud :)



Après avoir repris des forces nous redescendons au Sud, dans la plaine, et quittons le parc. Une bière et une pensée pour Mattéo à Barletta, un arrêt-éclair pour voir la cathédrale médiévale de Trani, blanche et rose, qui semble s'avancer sur la mer, et nous nous arrêtons pour dormir. On s'entasse, on sort les couvertures, on râle un peu, et on s'endort ..

Hihi Mag

Nessun commento: