martedì, marzo 20, 2007

La punta della campanella

Quand le temps est au beau il faut prendre son courage à deux mains, se lever de bonne heure et partir en excursion ! Quindi .. un sabato sulla punta della campanella con PhiL a prendere il sole !


La punta della campanella est en fait le promontoire séparant les 2 baies, celle de Naples et celle de Salerne. La côte s'étend de Naples à Sorrento, sous le Vésuve, en passant par une multitude de petites villes, San Giorgio a Cremano (ville de Massimo Troisi dont je parlerai plus tard), Torre Annunziata, Pompéi ou Herculaneum. Au bout, Sorrento, puis le promontoire proprement dit, ère protégée, et en face, Capri. On pénètre ensuite dans l'autre baie, où l'on longe la célèbre côte Amalfitaine jusqu'à Salerne.


Nous prenons donc le Circumvesuviana, le train qui fait le tour du Vésuve, jusqu'à Sorrento. De là un bus nous emmène jusqu'au village de Termini, après un arrêt caffè à Massa Lubrense où l'on récupère une carte à l'office de tourisme. La punta della campanella n'est accessible qu'à pied, après une petite heure de marche. Nous laissons rapidement derrière nous les habitations pour profiter d'une nature .. propre ! Ce qui est plutôt rare, si près de SporcaNapoli !


Il fait beau mais la lumière est telle que la vision ne porte pas très loin. On devine plus qu'on ne voit Capri, qui n'est pourtant qu'à quelques kilomètres.


La balade est très agréable, le soleil chauffe, la montagne est couverte de fleurs jaunes qui sentent bon, la mer est turquoise. Mamma mia !


Et tout au bout le regard embrasse la mer qui nous encercle de presque tout les côtés.
On pique-nique et puis .. c'est l'heure de la sieste !

La jolie Philippine

On voit passer quelques bateaux, un cargo en provenance de la Sicile, on fait les sirènes mais personne ne semble disposé à se laisser chavirer par notre chant :) Le soleil redescend un peu dans le ciel, cette fois on voit mieux Capri, l'île semblerait presque accessible à la nage. Les eaux mythiques restent encore bien froides, nous verrons cet été ! Ici les fonds sous-marins font le bonheur des plongeurs : une eau turquoise, une infinité de poissons, des grottes et surtout des amphores et divers objets hérités des grecs et des romains.

Pas étonnant que les sirènes aient choisi ce lieu comme résidence, les naufrages devaient être plutôt fréquents entre les rochers de Capri et ceux de la côte. Les grecs y avaient bâti un temple dédié à Athéna, sur les restes duquel fut construit celui des romains, en l'honneur de Minerve. Je me demande ce qu'est cette grosse tour sous laquelle nous pique-niquons.


Vérification faite sur Internet, il s'agit de la torre della campanella, construite au 14ème siècle avec les pierres des temples antiques. Il s'agissait de prévenir l'arrivée des pirates, on faisait alors sonner les cloches, d'où le nom de pointe de la cloche.

A lire : l'Odyssée, bien sûr ! Et surtout le chant 12 qui relate l'épisode des sirènes.
Que reste-t-il des sirènes ? Seulement 5 rochers, le rocce delle Sirene, minuscules îlots fleuris de quelques mètres carrés, Isca, Vetara et Li galli.

Et nous rentrons doucement en cueillant des fleurs :)


martedì, marzo 13, 2007

A casa

Je récupère ma chambre après un mois de squattage intensif !! Sarah, Kevin et Mélisa, puis Auriane, et enfin Félix et Pierre. Les 2 cocos ont débarqué comme ça, au dernier moment, après avoir déniché des billets d'avion sur internet. Et on a fait la teuf :) Je crois que la ville leur a beaucoup plu, la preuve en est qu'ils sont restés 3 jours au lieu de 1 ! ça fait plaisir en tout cas de montrer ma ville !

Squat dans ma chambre .. réveil difficile humm ?!


Vaisselle dans la salle de bain .. Oui parce que l'évier de la cuisine, en plus d'avoir une fuite, était bouché !


De plus, la moitié des prises de la maison ont rendu l'âme, ce qui fait qu'on se débat au milieu des rallonges et des divers adaptateurs (parce que les prises italiennes sont différentes des prises françaises qui sont différentes des prises anglaises !) pfff


Partage, échange de musique général : de l'ordinateur d'Olivier à celui de Dan en passant par le mien.

Dan et Olivier



Et après un bras de fer acharné contre notre propriétaire qui est un vrai stronso, il finit par nous envoyer un plombier : youhouuuuuu !! Il refuse toujours de payer la facture d'eau mais petit à petit on avance .. C'était notre pote au début mais maintenant on est toujours plus ou moins en conflit avec lui, c'est dommage et pas très agréable. Bref on a un nouveau robinetto, quelle victoire !

Et nous avons .. un nouveau coloc ! choisi par le proprio évidemment, nous n'avons pas notre mot à dire sur les gens avec qui nous habitons hum. Un allemand prénommé Franck, plutôt .. réservé ! Disons ultra timide et sérieux, ce qui dénote un peu dans notre appart toujours plein de monde et d'alcool héhé. Un peu décalé le garçon, mais gentil.

Ischia

Une journée à Ischia avec Auriane .. On commence par un petit caffè sur le port ..


Ischia est la plus grande île du golfe (46 km² de superficie contre 18 pour Capri et seulement 4 pour Procida). Elle est d'origine volcanique : son point culminant est le mont Epomeo, un volcan éteint. Moins "authentique" que Procida mais tout aussi touristique que Capri, l'île possède des dizaines de sources thermales qui attirent des milliers de curistes allemands toute l'année. Ischia est moins "jet-set" que Capri, certes, et plus peuplée que Procida, mais elle est connue pour ses plages paradisiaques. Effectivement nous avions parfois l'impression d'être aux Bahamas, entre les palmiers, la mer turquoise et le sable blanc ..


C'est le printemps !


Pique-nique sur les rochers


L'une cherche des coquillages tandis que l'autre fait la sieste .. hummm

Une rencontre insolite, au détour d'un virage, sur le pointe du Mont Caruso: un vieux bonhomme qui descend de son tripatte pour nous taper la causette. "Est-elle pas belle mon île ?"

La plage de San Montano

Le champignon du port


Et nous reprenons le bateau pour Naples à l'heure du coucher du soleil .. Wahouuuuuu ! cheveux dans le vent sur le pont !! et Viva Italia ! Même si la perspective de retrouver la pollution urbaine ne nous enchante qu'à moitié .. Cette pauvre Auriane a eu droit à la semaine la plus polluée depuis que je suis là, c'était proprement insupportable. J'en tousse encore .. Tout ça pour dire qu'un peu d'air marin nous a plutôt fait du bien :)

Le château aragonais sur son petit rocher



Le bateau fait une halte à Procida avant de pénétrer dans la baie de Naples. Photos de l'île prises depuis le pont du bateau.

Ischia m'a peut-être moins séduite que Procida qui est plus calme, moins touristique, mais ça reste un petit coin de paradis. En plus nous n'avons parcouru qu'une toute petite partie de l'île, il me reste à monter sur le volcan, visiter les ports de pêche, tester les différentes plages et surtout me baigner dans une des sources chaudes ! à suivre donc ..

venerdì, marzo 09, 2007

Roma - 2

Et encore 2 jours à Rome , cette fois en compagnie de la miss Auriane. Tout d'abord un tour au Vatican ..


Balade dans les ruelles colorées ..


Un crochet par le Panthéon : la coupole la plus imposante jamais construite et l'un des monuments antiques les mieux conservés. Très impressionant ..


La place du Panthéon envahie par les bulles des marchands de machines à bulles ! Et on se sent léger, léger !


Tours et détours dans le centre historique, où Auriane émerveillée par tant de couleurs arrache des petits bouts de murs au grand étonnement des romains.


Un tour par la Villa Médicis, résidence d'artistes qui fait je crois beaucoup rêver ma petite Auriane, et balade dans les jardins de la villa Borghese où j'ai failli acheter une poule gonflable ! Malheureusement ils étaient en rupture de stock de gallina, et j'étais trop déçue pour me rabattre sur une oca, une oie ..


Nous avons trouvé notre future maison aux alentours de la piazza del tritone ! Joli château, parc très agréable, vérandas pour installer les ateliers d'Auriane .. perfetto


Retour au centre historique, piazza Navona


Et coucher de soleil romantique depuis la place du Capitole ..