lunedì, luglio 30, 2007

Paestum

Paestum est au sud du golfe de Salerne, à 2h de train de Naples. Nous y allons pour voir des ruines antiques et en particulier les 3 célèbres temples grecs et -peut-être ?- trouver une plage où passer l'après-midi. J'y suis déjà allée avec mes parents, et si mes souvenirs sont bons, c'est très beau ! En effet les temples qui se dressent au milieu de la végétation -pins, fleurs, herbes hautes- sont majestueux et impressionnants.


Cette fois en revanche il fait très chaud, c'est tout juste si on peut tenir quelques minutes au soleil. Nous pique-niquons sous un arbre avant de repartir sous le cagnard à la recherche d'une plage.

Le coin est très beau, c'est une jolie campagne tranquille. Il y a des élevages de buffles sur le bord de la route : la mozarella di buffala est une spécialité de la région. Pas de pause dégustation aujourd'hui, moi je rêve d'un bon bain de mer !

Nous approchons de la côte et en quelques dizaines de mètres le paysage se transforme du tout au tout : les fermes laissent soudain la place aux hôtels et aux campings. Je suis déçue, Dan est blasé : il est donc complètement impossible de trouver une côte qui ne soit pas complètement pourrie par le tourisme ! Nous sommes en plein mois de juillet et l'endroit est bondé. Les quelques mètres de plage publiques sont pleines, les plages privées aussi d'ailleurs. Il faut savoir qu'en Italie (ou en tout cas, en Campanie) l'immense majorité des plages sont privées et donc payantes en été. Les autres sont de véritables décharges publiques .. Nous avons pu profiter de la mer avant la pleine saison, c'est maintenant fini.


C'est impressionnant de voir comme la campagne est tranquille et déserte à seulement 100m de toute cette agitation. Les gens ne viennent ici que pour le soleil et la plage : tous bien alignés en rang d'oignon sur le sable, chacun sa glace, ils ne se lèvent que pour se retourner comme une crêpe cuite à point !

Nous avons donc opté pour ce que nous comprenions, c'est-à-dire la glace, et sommes repartis encore plus vite que nous étions venus !

Vacanciers agglutinés sur la plage publique. A droite et à gauche, les cloisons de bois sont les délimitations des plages privées

venerdì, luglio 27, 2007

Solfatara

La solfatara est un cratère volcanique à Pozzuoli, connu depuis l'Antiquité pour ses fumerolles, sa boue et ses eaux sulfureuses. C'est la Porte des Enfers pour les Anciens ! C'est donc un lieu visité et utilisé depuis des millénaires. C'était un étape incontournable du "Grand Tour" d'Europe des jeunes nobles. Bref beaucoup d'infos sur le site de la Solfatara (en Français !)

Le cratère n'est envahi que partiellement par la végétation : on traverse en fait une petite forêt avant d'arriver dans une grande étendue de rochers et de poussière blanche, un véritable paysage lunaire !


Mais le plus impressionnant sont bien sûr les fumerolles qui surgissent un peu partout autour de nous.


Parfois une réaction chimique produit de très beaux cristaux rouges et jaunes.




Une espère ce source de boue en constante ébullition (quelque chose comme 120°C)


Les étuves : ce sont deux grottes transformées en sauna. Malheureusement on ne peut pas y entrer.

sabato, luglio 07, 2007

Tu Vuo' Fa' L'Americano

Notre hymne !!
Première version, Renaro Carosone .. in napoletano :)
La seconde, Danny Brillant (hé oui !!) avec des sous-titres .



Vampe di Sant'Antonio

Trouvé sur le net une vidéo du feu de San Antonio qui marque le début du carnaval à Forcella ! Mon post date de Janvier, et dans les commentaires, Dario et Flo expliquent qu'on appelle ça o'cipp' a Forcella, et que c'est tellement ancien qu'on utilise l'expression pour désigner quelque chose de vieux, de démodé.

Impressionant !

En plus quelques photos des oeuvres d'Ernest Pignon Ernest à Napoli .. par ici